Projet ECRISCOL

Le projet de recherche ECRISCOL est centré sur l’analyse des écrits produits en situation scolaire. Il s’agit de faire le rapport entre des traits caractéristiques de ces écrits et des situations d’apprentissage et d’enseignement suscitant leur production, de manière à faire apparaître des dispositifs didactiques favorisant certains types d'écrits et certaines stratégies ou procédures d'écriture.

(zoom sur la copie en déplaçant le curseur de votre souris)

Mise en œuvre de protocoles spécifiques d'analyse dans les logiciels de textométrie utilisés pour traiter les textes des élèves, qui ont des caractéristiques linguistiques spécifiques (constructions a-syntaxiques, écarts orthographiques, etc. ) de manière à ce que ces logiciels soient capables de produire des analyses prenant en charge ce type de corpus orthographiquement et syntaxiquement décalés.

1. Recueil de textes d'élèves et étudiants.

Le groupe de recherche ECRISCOL est en train de constituer un corpus longitudinal qui reflètera les compétences des élèves depuis la littératie débutante (quatrième de l'école élémentaire) jusqu'au seuil de la littératie avancée (université). La méthode est le prélèvement, dans des classes d'école, de collège et de lycée ainsi qu'à l’entrée à l'université, d'écrits produits selon des consignes comparables, afin de tracer une cartographie des compétences selon les différentes variables prises en compte.

Nous recueillons des données à des seuils correspondant aux 3 paliers du Socle Commun des connaissances et compétences et à la fin de la scolarité secondaire :

Deux sous-corpus sont déjà rassemblés :

Un sous-corpus dit péri-scolaire a été fourni par le Centre de Ressources Lecture-Ecriture de la Ville de Nantes. C'est un corpus « ethnographique » constitué de prises de notes et de textes d'élèves de six classes d'écoles primaires de la ville auxquels il est demandé d’explorer le Muséum d'Histoire Naturelle en constituant des présentations de pièces de la collection (animaux, minéraux, objets scientifiques) mais aussi des observations subjectives du muséum en tant que lieu de vie et de travail (regard sur le personnel, les visiteurs, les ambiances, les extérieurs et les coulisses. ).

2. Transcription et mise en ligne du corpus recueilli.

L'ensemble des documents recueillis sera mis à disposition de la communauté scientifique en Open Access, via une plate-forme Internet où le corpus sera en téléchargement. La plate-forme fera apparaître une première organisation des données qui permettra des entrées construites dans le corpus :

Aux données elles-mêmes viendront s'ajouter, au fur à mesure de leur progression, les résultats des analyses que le groupe de recherche effectuera sur ces mêmes données.

Bourse de recherche
& de production d'exposition
Appel à candidatures
1er septembre
—30 novembre

Les Rencontres d’Arles lancent pour la deuxième fois une bourse de recherche et de production d’exposition d’un montant de 20 000 euros ouverte à tous les commissaires d’exposition.

Le projet retenu se déroulera en deux phases :
- temps de recherche autour d'un projet d'exposition.
- production de l'exposition (après validation).

La bourse d’un maximum de 20 000 euros se compose :
- d’un premier montant acquis pour le lauréat de 5 000 euros de frais de recherche.
- d’un second montant de 15 000 euros pour la production de l’exposition.


RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

1 — OBJET

La bourse de recherche et de production d’une exposition des Rencontres d’Arles s’adresse aux commissaires d’exposition souhaitant réaliser un projet inédit d’exposition en lien avec l’image / la photographie.
La bourse de recherche et de production reçoit le généreux soutien de Jean-François Dubos.

2 — DOSSIER

Il doit être constitué des éléments suivants :

> biographie du commissaire (et des co-commissaires ou du collectif le cas échéant)
(maximum 500 signes) avec formation, recherches et coordonnées complètes

> Liste des projets & expositions du(des) commissaire(s)
(Reprenant les présentations et vues (dans le cas d'expositions) des différents projets réalisés par le(s) commissaire(s).

> un texte de présentation du projet d’exposition proposé pour la bourse de recherche
(maximum 5 000 signes)

> corpus des oeuvres et des artistes envisagés pour le projet
il est vivement recommandé de présenter des visuels

> budget prévisionnel de recherche
2 000 euros d'honoraires / 3 000 euros de frais de recherche à identifier budgétairement

> échéancier de recherche

> budget prévisionnel de production de l’exposition
dans l’enveloppe impartie

Les textes doivent être en français ou en anglais, idéalement les deux.


3 — RECHERCHE & PRODUCTION

PHASE 1 — RECHERCHE

- À partir de la sélection du projet, le commissaire recevra une bourse de 5 000 euros pour ses frais pendant la durée de la recherche : 2 000 euros d’honoraires et 3 000 euros de frais de recherche.
- Le budget et le planning seront soumis à la direction des Rencontres d’Arles
pour validation.

- Le commissaire aura 6 mois de temps de recherche à l’issue desquels il devra proposer une note à la direction artistique des Rencontres d’Arles pour valider la faisabilité du projet et donner lieu à une restitution sous forme d'exposition (phase 2).

PHASE 2 — PRODUCTION & RÉALISATION DE L'EXPOSITION

Après accord, le projet passera en phase de réalisation et de production et sera accompagné par les Rencontres d’Arles.

> Le budget de 15 000 euros piloté par les Rencontres d'Arles comprend :
- prêts des oeuvres
- transports des oeuvres jusqu’à Arles (aller-retour)
- productions des d’oeuvres : tirages/encadrement, wallpapers, etc.
- prise en charge du commissaire pour le montage
- invitation du commissaire et éventuellement prise en charge des artistes à Arles pendant la semaine d'ouverture.
- assurance
- etc.

> Le commissaire s’engage à :
- sélectionner les oeuvres constituant le corpus de l’exposition et en déterminer les droits de présentation et de reproduction.
- concevoir et rédiger un texte de présentation de la sélection des photographies.
- être présent lors de la semaine d’ouverture du festival et participer à la visite guidée de l’exposition.

En plus de ce budget, seront pris en charge par les Rencontres d’Arles : la scénographie, le montage et le démontage des oeuvres, le gardiennage.

4 – CALENDRIER

> 1er septembre 2018
ouverture des candidatures

> 30 novembre 2018
date limite de l’envoi des candidatures

> début 2019
annonce du commissaire lauréat

> jusqu’à l’été 2019
phase 1 de recherche

> à partir de septembre 2019
après validation, phase 2 de production de l’exposition

La bourse de recherche et de production reçoit le soutien de Jean-François Dubos.

  • site de rencontres avis
  • rencontre 1 nuit
  • More Profiles
    • More Profiles
    • Tincidunt
    • Magna
    • Lectores
    • Insitam
    • Claritatem